Météo 6 mois

»

Prévisions saisonnières

Nous vous proposons de découvrir nos tendances et prévisions saisonnières pour les 6 prochains mois. Nos informations sont données à titre indicatif (la météo n'est pas une science exacte). Ces données sont actualisées tous les 3 mois pour plus de précision.

Mai 2014

Ce mois de mai s'annonce proche de celui d'avril sur une large partie de l'Europe (du sud-ouest en passant par l'Allemagne jusqu'à une petite partie de la Pologne. La fraicheur quant à elle sera présente sur les pays de l'est jusqu'en Russie. L'air chaud se dirigera vers le sud de l'Europe jusqu'au nord du Maghreb. Un temps sec est attendu sur l'Italie, le Royaume-Uni et même sur les pays scandinaves. La France, on peut dire, qu'elle sera globalement coupée en deux. Au nord, beaucoup de précipitations et des températures plutôt basses avec un ensoleillement mitigé. En revanche, au sud, des températures plutôt agréables avec peu de précipitations. En sommes, une fin d'automne assez mitigée pour la France.

Juin 2014

Ce mois de juin devrait continuer sur sa lancée en terme de chaleur sur toute l'Europe de l'ouest. De l'autre côté de la méditerranée en passant par la France, une partie de l'Europe de l'est jusqu'à l'ouest de la Russie. Sur cette zone géographique, on devrait attendre des écarts de températures de +1°C à +3°C pouvant même entrainer une sécheresse en France jusqu'aux Balkans. De l'autre côté de la Manche, les îles britanniques pourraient souffrir de températures plus fraiches avec un excèdent de pluie et des précipitations abondantes sont attendues sur les pays nordiques. En France, avec un écart de températures allant de +1°C à +2°C selon les régions, un ensoleillement important et de faibles précipitations, ce mois de juin s'annonce excellent ! On devrait déjà sentir l'été bien installé durant ce premier mois estival.

Juillet 2014

Ce mois de juillet devrait concentrer sa chaleur sur le sud de l'Europe et sur les pays du Maghreb. Sur cette zone, on attendra probablement des températures supérieures à celles de saison (+2°C). Dans les pays scandinaves telles que la Finlande ou même la Russie centrale, il faudra s'attendre à un déficit au niveau de l'ensoleillement et un excèdent pluvieux. Les orages risquent d'être nombreux. Malgré cela, l'ouest de l'Europe devrait avoir un temps sec notamment sur le vieux continent. On peut dire que l'Europe sera ainsi coupée entre le sud-ouest le nord-ouest. Globalement pour ce mois de juillet, la France devrait disposer de températures proches des normales de saison avec un ensoleillement habituel. Côté précipitations, classiques, parfois orageuses. On pourra même dire que ce mois de juillet sera moins chaud que celui de juin pour la France (sauf dans le sud).

Août 2014

C'est au mois d'août que l'été devrait se faire sentir au maximum. En effet, l'Europe pourrait connaître des températures supérieures aux normales de saison du sud, en passant par l'est jusqu'au sud des pays scandinaves. On pourra s'attendre à une canicule sur la Russie. Comment souvent, il est probable qu'au nord des pays nordiques et sur la Grande Bretagne, les températures soient plus fraîches par rapport aux normes de saison. Cette perturbation entraînera des pluies plus ou moins abondantes sur cette zone géographique. Il y a fort à parier que ce passage pluvieux s'invite sur le nord de la France entre quelques orages. Malgré une météo favorable, la Grèce et la Turquie pourraient connaître de forts passages orageux qui devraient apporter plus d'eau que d'habitude. Pour terminer, en France, août s'annonce mitigé. En effet, le sud devrait proposer un temps sec et ensoleillé avec quelques forts passages orageux. Le nord quant à lui proposera des nuages, de la pluie mais des températures de saison. Pas de canicule à prévoir donc cette année.

Septembre 2014

Pour ce début d'automne, l'Europe sera coupée en trois. Ainsi, une partie des îles britanniques, l'ouest de la France en passant par l'Espagne et le Portugal pourraient présenter des températures excédentaires par rapport aux normales de saison. Il en sera de même sur une partie de l'ouest de la Russie ainsi que la Turquie ou l'ensoleillement risque d'être important. En revanche, l'Allemagne, l'Italie, la Grèce et la Suisse pourraient connaître une certaine fraicheur. Il faudra s'attendre à de nombreux épisodes pluvieux voir même un écart de température de -2°C pour cette partie de l'Europe. Sur le sol français, une moyenne des températures proches de celles de saison, sur l'ouest un déficit des précipitations sera à considérer à l'inverse de l'est où la pluie sera abondante durant ce mois de septembre. Un automne sans grosses chaleurs annoncées.

Octobre 2014

Alors que le mois d'automne était plutôt frais, on pourra rencontrer une petite douceur sur une large partie de l'Europe pour octobre 2014. En effet, du nord de l'Espagne, en passant par l'Italie, la France jusqu'aux pays scandinaves, l'ensoleillement risque d'être important avec des températures plus importantes que celles de saison. Cette douceur pourra entrainer quelques sécheresse dans le sud-ouest de la Russie, la Pologne et même le nord de l'Espagne. À l'inverse, les fraicheurs se ressentiront sur le Portugal et le nord des pays du Maghreb. L'Islande ne sera pas épargnée avec des précipitations excédentaires. En conclusion, en France, un fort ensoleillement (possibles sécheresses), des températures plus qu'agréables et peu de précipitations. L'été risque de faire quelques petites prolongations pour notre plus grand bien.

Dernière mise à jour : mai 2014